Desinfestation.ch
! Forum Questions & Réponses
Tél : 079 822 90 82 / 021 625 18 81
Desinfestation.ch
Mouches ...
Photos
Mouches Arti ...
Mouches Spéciales
Utilisation du réflexe de fuite
Contacts
Vous êtes une fine mouche?
Référencement Internet

Utilisation du réflexe de fuite ou comment évacuer les mouches le plus rapidement possible de chez vous :

L'évolution des observations de l'un des associés, en fait le spécialiste de la toile (aucun rapport cette fois avec les araignées) a effectué sur les insectes, et il se passe que les mouches font partie de la catégorie d'insectes qui se prêtent le mieux à l'aspect ludique que nous allons proposer ci-dessous. Notons au passage pour les âmes sensible que cette stratégie développe chez la personne qui la test la capacité d'évacuer les mouches de son logement de la manière la plus rapide propre et humaine qui soit, tout en faisant du sport, ce qui est une accumulation d'avantages phénoménaux à mettre au crédit de ce petit insecte, la modeste mouche vous offre gratuitement la possibilité de lutter contre : l'embonpoint, le stress, l'ennui, le diabète (en bougeant vous brûlez des sucres) et bien d'autres problèmes physiologiques dus à l'inactivité!

Explications générales : comme à notre connaissance tous les insectes, les mouches peuvent exprimer de la "peur" ou exprimé plus scientifiquement un réflexe de fuite fasse à un danger imminent, comme l'approche rapide d'un gros objet. Nous nous apercevons donc rapidement qu'avec de bons réflexes et une mouche "normale" nous pouvons la diriger dans une direction donnée en positionnant les mains de manière appropriée. La meilleure technique expérimentée par l'auteur consiste à interposer les mains sur le trajet de la mouche doigts écartés (pour occuper le maximum de surface) tout en effectuant de rapides mouvements de poignets, ceci est en général suffisant pour que la mouche passe en mode fuite, elle est alors généralement suffisamment sensibilisée à son chasseur (joueur si vous préférez) pour qu'un geste inachevé de ce dernier soit anticipé par la mouche de manière complète, à ce stade il est donc en général plus facile d'obtenir des changements de direction de la part du diptère.

Nous profitons donc de ce simple réflexe de fuite pour exposer un cas de figure :

Evacuation de la mouche : il s'agit de faire sortir la mouche le plus vite possible sans salir un mur ou se salir les mains! Solution :interposez vos mains sur le trajet de la mouche comme précisé ci-dessus et chassez là vers la fenêtre qui doit évidemment être ouverte! Le problème est en général réglé en une ou deux secondes, très efficace! Notons au passage que cela marche aussi bien avec des guêpes et devrait aussi marcher avec des frelons (l'auteur n'a jamais osé avec des frelons quoi que peut-être avec des gants, mais le frelon n'est vraiment pas un bon candidat outre le risque de se faire piquer il est aussi très peureux et sort en général immédiatement dès qu'un humain bouge rapidement dans l'appartement, la guêpe est par contre un peu plus persistante, fort de la possession de son aiguillon, son réflexe de peur est plus difficile à déclencher que chez la mouche, il faut en général une première gifle aérienne rapide qui catapulte la guêpe à un ou deux mètre pour qu'elle déclenche son processus de fuite, après quoi il suffit d'agiter les mains dans sa direction pour la faire paniquer et lui faire prendre le chemin de la sortie! Votre auteur a expérimenté ce stratagème une bonne vingtaine de fois et n'a jamais été piqué, il faut aussi dire qu'étant peu sensible aux piqûres de guêpes le risque encouru par votre narrateur est faible).Voilà pour l'évacuation expresse des diptères et hyménoptères rencontré dans nos appartements, pour les frelons ouvrez tout grand votre fenêtre et agitez un journal, ce sera plus prudent. Remarquons que l'évacuation d'insectes par les fenêtres de la manière proposée ci-dessus est nettement moins pratique en hivers quand les température sont très basses, les insectes évacués vont donc résister à leur expulsion car l'air froid peut les congeler sur place, vous les verrez donc revenir à peine franchis le bord de votre fenêtre, ce qui vous obligera à donner un relent de ping-pong à votre tactique habituel, la mouche sonnée et propulsée beaucoup plus loin ne pourra alors pas revenir (heureusement il n'y a pas beaucoup de mouche en hiver).

Desinfestation.ch, Jean-Jacques FAWER
Ch. de Belmonthoux 13 - CH -1008 Prilly
Mail:
Tél : 021 625 18 81
Fax : 021 625 18 81
Natel : 079 822 90 82
Zones voisines : Lausanne, Renens, Jouxtens-Mézery, Romanel, Ecublens, Le Mont-sur-Lausanne, et aussi : Villeneuve, Montreux, Vevey, Morges, Gland, Nyon, etc. Zones englobantes : Arc Lémanique, Vaud, Romandie, Suisse




Le site desinfestation.ch est référencé par ImaginaWeb.ch